Assurance obsèques

L'essentiel

  • Les contrats obsèques déchargent vos proches du financement, voire de l’organisation de vos obsèques
  • Il existe deux types de contrats : le contrat en capital et le contrat en prestations. Le premier permet de constituer un capital pour payer les obsèques. Le second prévoit tous les détails d’organisation des funérailles
  • Lorsqu’un décès survient, plusieurs aides financières post-obsèques sont également envisageables

assurance obsèquesLes assurances obsèques, également appelées contrats prévoyance ou contrats obsèques sont aujourd’hui souscrites par bon nombre de Français : plus de quatre millions de personnes en sont aujourd’hui titulaires en France.

Il s’agit de contrats permettant d’assurer le financement et éventuellement l’organisation de ses propres funérailles. Ils permettent donc de décharger ses proches à la fois financièrement et des contraintes de l’organisation des obsèques.

 

LES DIFFÉRENTS TYPES DE CONTRATS OBSEQUES

Il existe deux types principaux de contrats obsèques : les contrats obsèques en capital et les contrats obsèques en prestations. Historiquement, il était plus fréquent de souscrire un contrat en capital, et de recourir à un comparateur comme Hyperassur. Aujourd’hui, le recours au contrat en prestations se répand, ce qui fait de Comitam l’outil naturel pour organiser ses obsèques.

Le contrat obsèques en capital permet de constituer un capital financier pour couvrir le coût des obsèques. C’est donc un contrat d’assurance classique. Le souscripteur choisit un bénéficiaire : soit un proche, soit directement une agence de pompes funèbres. Au moment du décès, le bénéficiaire touche le capital constitué et peut donc s’en servir pour payer les obsèques.

Le contrat en prestations permet en plus d’organiser à l’avance et parfois de façon très détaillée les obsèques que l’on souhaite. Les pompes funèbres établissent un devis. S’il est accepté, le contrat est signé.

Pour financer votre contrat obsèques, il existe plusieurs solutions : par mensualités, par versement unique, par versements en viager, etc.

Il vous est également possible de souscrire à d’autres types de contrats, comme les assurances décès invalidité. Attention à ne pas confondre les assurances obsèques avec ces assurances décès.

 

NOS RECOMMANDATIONS

Parmi ces deux types d’assurances obsèques, le contrat en prestations a donc l’avantage d’offrir des services détaillés. Cela simplifiera la démarche de vos proches. En outre, cela permet de vous assurer que vos obsèques seront conformes à vos souhaits. Vous pouvez tout y spécifier : cérémonie, cercueil, crémation ou inhumation, etc.

Si vous souscrivez une assurance obsèques, il nous semble essentiel d’en parler avec vos proches. Pour commencer, informez-en votre bénéficiaire. De plus, les obsèques doivent se dérouler selon vos volontés, mais elles ont aussi pour but d’aider vos proches à faire leur deuil. Discuter à l’avance de vos choix avec eux les aidera lors de ce moment difficile.

 

GARANTIES DU CONTRAT OBSEQUES

Si vous souscrivez un contrat en capital, attention : si vous nommez un proche comme bénéficiaire, rien ne l’oblige à utiliser le capital pour organiser les obsèques.

Si vous optez pour un contrat en prestations, prenez des garanties face à un surcoût éventuel des obsèques. Vérifiez que les prestations seront assurées sans que vos proches aient à payer quoi que ce soit. Le prix des prestations est en effet susceptible d’avoir augmenté depuis votre souscription. Il s’agit donc d’en protéger votre bénéficiaire.

Enfin, assurez-vous que tout soit expliqué de manière compréhensible pour vos proches. Vous ne serez plus là au moment de l’exécution du contrat pour apporter des précisions.

 

AIDES FINANCIÈRES LORS D'OBSÈQUES

Lors que le décès survient, il peut laisser la famille dans une situation difficile. Cependant, plusieurs aides financières post-obsèques peuvent être mises en place par différents organismes. En voici quelques-unes:

 

CAS PARTICULIERS

Dans certains cas, les assurances obsèques jouent un rôle spécifique. C'est notamment le cas lorsqu'une personne en fin de vie se trouve en soins palliatifs.