Choisir entre un cercueil en pin et un cercueil en chêne

L'essentiel

  • Les bois durs, comme le chêne, sont plus durables que les tendres
  • Les bois tendres coûtent un peu moins cher et brûlent mieux
  • Les bois exotiques sont utilisés pour les cercueils haut de gamme
  • Il existe aussi des alternatives au bois, comme le carton

Parce que le choix est large, il n’est pas toujours facile de choisir la matière de son cercueil. Il faut savoir se diriger vers des bois durs (cercueil en chêne notamment) ou des bois tendres (cercueil en pin par exemple), un critère qui va faire varier la durabilité du cercueil, mais aussi son prix.

 

 

Les bois durs et le cercueil en chêne

cercueil chêneLes bois durs sont souvent plus durables que les bois tendres. En France, on utilise surtout le chêne, qui y pousse en grande quantité, ou le hêtre, souvent replaqué. Plus rarement, certains cercueils haut de gamme sont réalisés en orme ou en frêne. 

 

Les bois tendres et le cercueil en pin

Les bois tendres ont l’avantage de coûter un peu moins cher et de mieux brûler en raison de leur faible densité : c’est une bonne option pour la crémation. Le pin et le sapin sont ici les essences les plus courantes. Pour les inhumations en caveau, le mélèze, qui résiste bien à l’humidité, est souvent utilisé.

 

Les bois exotiques

Les bois français sont utilisés dans une bonne partie des cercueils français, mais vous pouvez tout à fait vous tourner vers des alternatives exotiques. Pour les cercueils haut de gamme, l’acajou est le plus présent dans la fabrication de cercueils, ainsi que des bois comme le kosipo ou le faro. Pour la crémation, l’ayous, moins dense, est de plus en plus utilisé.

 

Les alternatives

Ces dernières années, deux nouveaux types de matériaux ont commencé à faire leur apparition :