La crémation

La crémation est le fait d’incinérer la personne décédée, pour cela on l’appelle souvent incinération. Elle s’oppose à l’inhumation qui consiste à enterrer le corps du défunt, deuxième solution pour des obsèques. La crémation est interdite dans les rites juifs, musulmans et orthodoxes, la dispersion des cendres est interdite dans le rite catholique.

Crémation en France

En France, la pratique de la crémation augmente très rapidement quand bien même elle reste minoritaire. Ainsi la crémation représentait moins de 1% des obsèques en France en 1975 alors que le CREDOC estime qu’en 2030 elle touchera la moitié des décès.


Législation sur la crémation en France

La crémation se fait dans des crématoriums gérés par la ville ou en gestion déléguée, obligatoirement dans un cercueil fermé. Votre opérateur de pompes-funèbres vous aidera à organiser l’ensemble des démarches nécessaires.

Le choix de procéder à une crémation ne nécessite pas une trace écrite du défunt à ce propos, il est en revanche censé en avoir exprimé la volonté au cours de sa vie.

Les cendres pourront au choix être dispersées, soit sur l’espace public soit dans un lieu destiné à cet effet ou conservées dans leur urne. En revanche, elles ne peuvent pas être conservées chez soi. Si vous souhaitez pouvoir vous recueillir à proximité de l’urne du défunt, il est possible de la sceller à un monument cinéraire ou au monument classique, d’inhumer l’urne ou encore de l’entreposer dans des cases destinées à cet effet, nommées columbarium.

La crémation dans votre devis

Dans les devis crémation que vous pourrez recevoir des partenaires de Comitam, seront compris l’ensemble des frais occasionnés par la cérémonie que cela soit un devis crémation pour un proche décédé ou un devis crémation pour organiser à l'avance vos funérailles (prévoyance). Les Pompes Funèbres notifieront notamment les frais de crémation dans la catégorie « tiers » puisque cette somme est destinée aux gérants du crématorium. Vous pourrez également faire une demande pour un devis monument funéraire ou cinéraire. Pour cela nous vous recommandons de procéder en deux temps. La tombe du défunt peut être réalisée plusieurs mois après son décès. Vous aurez plus de temps par la suite pour faire un choix de manière reposée et raisonnée. Si vous souhaitez tout régler simultanément, vous pouvez le spécifier dans les commentaires de la demande de devis obsèques.