Carte de condoléances

Écrire ses condoléances n'est jamais une chose facile. La mort laisse souvent les proches désemparés. Alors que peut-on écrire pour rendre un dernier hommage au défunt ? 

Cartes de condoléancesCe que vous pouvez écrire ou non dans une carte de condoléances 

Si vous connaissiez le défunt et que vous l'appréciez, vous pouvez témoigner de votre peine à ses proches avec une formulation idoine : « Nous partageons votre peine » . Le soutien de l'entourage est très important pour les proches du disparu. Cependant, veilliez à ne pas employer des termes comme « je vous comprends » ou « je sais ce que vous traversez » car chaque personne réagit différement face à la mort et au deuil. 

Lorsque vous écrivez une carte de condoléances, vous vous adressez aux proches pour rendre hommage au disparu. Cet hommage peut être exprimé avec une formulation du type : « C'était quelqu'un de bien ». Mais les condoléances représentent également un moyen de vous adresser au défunt pour la dernière fois. Vous pouvez donc y partager un souvenir vécu avec la personne disparue, y raconter une anecdote, ou souligner simplement ses qualités. 

Comment commencer une carte de condoléances ?

Il ne s'agit pas de « consoler » la famille du défunt mais d'exprimer votre affliction afin que les endeuillés se sentent moins seuls dans cette épreuve. Vous pouvez donc commencer votre carte par des phrases comme celles-ci :

« J'ai été très émue d'apprendre le décès de ... ».

« C'est avec une grande douleur que j'ai appris le deuil qui te touche ».

« C’est avec une immense tristesse que nous avons appris le décès de... ».

Comment témoigner son affection à travers une carte de condoléances ? 

Les personnes endeuillées ont besoin de se sentir entourées et soutenues. La rédaction d'une carte de condoléances doit illustrer cette intention. Voici donc quelques exemples de messages :

« Mes pensées t'accompagnent, ta famille et toi, durant ce moment difficile ».

 « Nos pensées les plus amicales sont pour vous, nous vous présentons nos condoléances les plus sincères ».

« Reçois mes pensées les plus affectueuses, et sache que je suis à tes côtés dans cette épreuve ».

« Nous vous prions d’accepter notre respectueuse sympathie ». 

Comment terminer votre carte de condoléances ?

« Je te souhaite beaucoup de courage. Avec ma plus sincère amitié ». 

« Bon courage pour cette grande épreuve. Avec mes plus affectueuses pensées ». 

« Je pense beaucoup à toi...». 

« Affectueuses pensées de nous deux ».