Que faire quand le décès survient ?

DécèsQue faire quand le décès survient ?

La loi dit que lorsqu’un décès survient, il doit obligatoirement être constaté par un médecin. La première démarche, où il vous semble que votre proche est décédé, est d'appeler votre médecin de famille ou tout autre praticien exerçant à proximité du lieu de décès.

Pourquoi appeler un médecin lors d’un décès ?

Le décès doit être constaté afin que le médecin vous remette un certificat de décès. Ce document doit obligatoirement être remis à la mairie du lieu de décès dans les 24 heures qui suivent le décès. L’intérêt de ce document est qu’il permet la reconnaissance légale du décès, ce qui vous permettra derrière d’entamer le processus d’organisation des obsèques. En effet, l’entreprise de pompes funèbres vous demandera ce certificat pour s’assurer du décès de votre proche. En cas de mort violente, le décès doit être constaté et la gendarmerie doit être prévenu, avant que le corps soit transporté à l'Institut médico-légal.

Que faire si le décès n’a pas lieu à domicile ?

Lorsque le décès a lieu dans un établissement de soin, c’est le personnel de l’établissement qui va constater le décès. Il se chargera ensuite de prévenir la famille et d’établir le certificat de décès qu’il pourra soit remettre à la famille, soit envoyer directement à la mairie du lieu de décès.
 

Juste après le décès

Une fois le décès prononcé, et avant les obsèques, il faut s'assurer que les dernières volontés du défunt seront bien respectées. Il faudra également voir s'il y a, ou pas, de désaccord au niveau de l'organisation des obsèques.