Objets dans un cercueil

L'essentiel

  • Il est possible de déposer des objets variés dans le cercueil avant sa fermeture
  • Certaines règles sont à respecter
  • Vous ne pouvez pas être enterré avec votre animal de compagnie, mais il est possible de placer dans le cercueil l’urne qui contient ses cendres
  • Pour un enterrement, le pacemaker doit être retiré avant l’inhumation
  • Attention au nouveau pacemaker miniature !
  • Tout objet susceptible d’exploser est prohibé pour une crémation

La famille du défunt peut, si elle le souhaite, déposer avant fermeture des objets dans le cercueil de leur proche afin qu’ils l’accompagnent. Le cercueil est ensuite scellé par les pompes funèbres, empêchant la récupération de ces objets.

Il est ainsi possible de placer dans le cercueil des photos, des mots personnels, des souvenirs, des bijoux ou autres objets variés qui ont été chers à votre proche disparu ou que vous souhaitez voir rester avec lui.

Aucune loi n’interdit le dépôt d’objets dans un cercueil, mais certaines règles doivent être respectées.

 

Objets dans un cercueil pour un enterrement

Si vous désirez vous faire enterrer avec votre animal de compagnie, il faut savoir qu’une jurisprudence l’a interdit en avril 1963. En revanche, comme vous pouvez placer des objets dans le cercueil, il n’est pas interdit d’y mettre un coffret ou une urne contenant les cendres de l’animal décédé.

Pour des préoccupations écologiques, il est interdit d’enterrer le défunt avec son pacemaker (stimulateur cardiaque), qui est dangereux pour l’environnement. Il doit donc être retiré au préalable par un médecin ou par le thanatopracteur. Cela permet également de prévenir les accidents en cas d’une éventuelle exhumation.

Attention : les nouveaux modèles de pacemaker miniature, autorisés depuis octobre 2016, implantés au sein même du cœur, ne sont pas compatibles avec l’inhumation, ni avec la crémation. La loi oblige les thanatopracteurs à retirer les stimulateurs cardiaques du défunt, or ils ne sont pas encore aptes à ôter ces modèles miniaturisés. Le processus doit donc être effectué par un médecin.

                                                       

 

Objets dans le cercueil pour une crémation

Par sécurité, certains objets sont interdits dans le cercueil destiné à la crémation. Les matières dangereuses, toxiques ou présentant un risque d’explosion sont donc prohibées, comme les stimulateurs cardiaques, toute prothèse à pile et, de manière générale, tout appareil fonctionnant avec des piles au lithium. Les crématoriums veillant à ce que le processus se déroule en toute sécurité, leur règlement intérieur précise les objets interdits. Rapprochez-vous des pompes funèbres pour exprimer votre souhait et vous assurer que l’objet concerné ne pose pas problème.