Les pompes funèbres à Clermont-Ferrand

Organisation d’obsèques à Clermont-Ferrand

Même si le décès est couvert par un contrat obsèques, l’organisation proprement dite des funérailles relève toujours d’un parcours du combattant pour les proches de la personne disparue. Récupérer les informations et prendre connaissance des dernières volontés du défunt peut prendre beaucoup de temps. Les documents relatifs à un décès que la famille doit fournir à l’administration sont qui plus est très nombreux. Commence alors une course contre la montre, à partir du moment où le décès est constaté jusqu’aux funérailles, à réaliser dans les 6 jours qui suivent.  A Clermont-Ferrand, les familles endeuillées s’adressent donc directement à un professionnel du funéraire. Dans cette ville du Puy-de-Dôme comme partout en France d’ailleurs, la déritualisation de la mort gagne du terrain et les familles sont de plus en plus nombreuses à rendre hommage au défunt, dans le respect de sa personnalité. Les pompes funèbres adaptent donc leurs offres pour les conformer  aux souhaits des familles  depuis la veillée funèbre jusqu’à la cérémonie avant l’enterrement ou la crémation. A côté de leurs prestations sur mesure, les agences funéraires se doivent de réaliser les étapes obligatoires des obsèques, conformément à la loi française.

Les cimetières de Clermont-Ferrand

Les quatre cimetières de Clermont-Ferrand entretiennent avant tout le souvenir et permettent de se remémorer les personnes décédées, mais sont également des espaces de verdure, des lieux de promenade fleuris, reposants et agréables. Reflétant cet esprit-là, le cimetière des Carles situé rue du Souvenir Français est considéré presque comme un musée à ciel ouvert. Le plus grand cimetière de Clermont-Ferrand se démarque en effet par ses tombeaux en pierre de Volvic, dont les stèles sont majestueuses. Ce cimetière vieux de deux siècles a été mis en service bien avant même la promulgation de la loi royale interdisant les cimetières à l’intérieur des lieux de culte. Il est également le seul cimetière de France traversé par un cours d’eau. La rivière de la Tiretaine serpente le site étalé sur 11 hectares et abritant 6000 concessions.

Les trois autres cimetières de Clermont-Ferrand sont :

- Le cimetière de Montferrand, rue Emile Combes.

- Le cimetière de Saint-Jacques, rue Flameng.

- Le cimetière du Crouël, rue éponyme.

Le crématorium de Clermont-Ferrand

Le crématorium de Clermont-Ferrand Communauté Amable Tuisat fonctionne depuis 1985. Si durant ses premières années, le site réalisé 150 crémations par an, aujourd’hui il en organise 50 chaque semaine. Situé rue Jean Auguste Senèze, le crématorium de Clermont-Ferrand est le seul dans le département du Puy-de-Dôme. Il permet donc aux familles de procéder à cette pratique funéraire avec l’équipement le plus complet nécessaire et tous les services d’accueil nécessaires. Le crématorium de Clermont-Ferrand possède un équipement audio et vidéo pour que la famille puisse commémorer le défunt comme il se doit. Il possède également un Jardin du souvenir où les proches peuvent disperser les cendres du défunt et déposer des compositions de fleurs. Le crématorium est ouvert du lundi au vendredi de 8 heures 30 à 17 heures et le samedi de 8 heures 30 à 12 heures.

Les funérariums de Clermont-Ferrand

Les funérariums de Clermont-Ferrand trouvent leur origine dans la difficulté qu’éprouvent les familles d’admettre le corps temporairement au domicile en attendant les funérailles. Pour de nombreuses familles en effet, la taille du logement ne permet pas d’accueillir le corps convenablement et de réunir les proches pour les veillées funèbres. D’autres par ailleurs n’ont tout simplement pas le courage ni l’envie de le faire. Certains « gestes » sont également indispensables pour les proches. Ainsi, la toilette mortuaire, l’habillage du corps et les différents soins de conservation pour garder une bonne image du défunt seront réalisés au funérarium.  S’il est vrai que dans les années 1950, les proches, les amis du défunt et même le voisinage participaient à tous ces rituels-là, aujourd’hui les familles préfèrent laisser faire les pompes funèbres au funérarium. Ce lieu comprenant plusieurs salons funéraires et des salles techniques sont habilités pour procéder aux soins du corps, à la mise en bière avant ou après l’exposition du corps dans un salon funéraire, etc. Chaque aspect du travail des agents du funérarium relève d’un métier particulier. Le thanatopracteur est par exemple à même d’apporter les gestes techniques complexes ayant nécessité une formation solide pour les soins de conservation du corps.

À savoir sur la ville de Clermont-Ferrand

Le département du Puy-de-Dôme devrait compter 1 personne sur 4 âgée de plus de 65 ans d’ici 2050. Cette étude portée par l’Insee en 2018 démontre que la population du département est vieillissante, et ce, même si la part des jeunes de moins de 20 ans se stabilise.  Clermont-Ferrand ne fait pas exception à la règle. Et selon le schéma gérontologique du Puy-de-Dôme, la part des personnes de plus de 85 ans et l’une des plus prononcées sur le territoire. En 2016, cette tranche d’âge représentait déjà un peu plus de 8% de la population. Par ailleurs, le nombre de décès est relativement stable depuis 10 ans, aux alentours 1050 personnes par an entre 2009 et 2018, selon toujours la base de décès domiciliés de l’Insee. Les pompes funèbres à Clermont-Ferrand ne cessent de faire évoluer leurs offres pour coller au plus près des souhaits de chaque famille qui n’hésitent pas à faire une demande de devis gratuit en ligne pour choisir la bonne agence.


Les autres pompes funèbres à proximité de Clermont-Ferrand