Ecologie et obsèques ?

ecologie et obsèquesL’importance accordée à l’écologie dans les choix entourant le déroulement des obsèques est forte (environ 10% des français selon certaines études). Cette page est l’occasion de faire un point sur les bonnes pratiques.

Inhumation ou crémation

En général, les familles ont l’impression que la crémation est plus écologique. C’est une impression plus qu’une réalité. Si des efforts très importants ont été déployés par les gestionnaires de crématoriums pour réduire leurs émissions et leur consommation de gaz, celles-ci ne doivent néanmoins pas être négligées. Inhumation et crémation peuvent être très écologiques pourvu que vous y prêtiez attention.

Comment organiser des obsèques écologiques?

Pensez d’abord aux matériaux. Vous aurez en particulier le choix du cercueil et du capiton. Un grand nombre d’opérateurs vous proposeront des choix plus écologiques : biodégradables ou se consumant plus facilement. De plus en plus de prestataires proposent des capitons voir des cercueils fabriqués pour le respect de l’écologie. Faites confiance aux pompes funèbres, ils connaissent très bien leur gamme de produits.

Plus difficile à savoir mais beaucoup plus important : la provenance des matériaux. Un cercueil produit en France aura subi moins de transport et aura donc moins de conséquences pour la planète. Cela est encore plus vrai pour les monuments funéraires, les différents types de granit proviennent de pays différents : principalement France, Chine, Brésil, Russie… Renseignez-vous, votre opérateur est obligé de vous en donner la provenance si vous le souhaitez. La différence entre un transport de France ou du Brésil peut être importante d’un point de vue écologique.

De nouvelles méthodes de crématorion écologiques font également leur apparition telles que la sublimation ou encore l'aquamation.