Transport du corps d'un défunt

transport du corps d'un défuntDans certaines situations, il faut transporter le corps défunt lors du déroulement des obsèques. Plusieurs cas de figure peuvent se présenter. Il peut y avoir un transport longue distance qu'on appelle alors en général rapatriement. Pour des rapatriements à l'étranger, il peut se faire en avion, quoi qu'il arrive, le défunt devra être mis en bière avant le transport. Sur des petites distances, des transports avant la mise en bière peuvent être réalisés. Il s'agit en général des déplacements du lieu de décès à la maison funéraire. Enfin, le transport le plus courant est celui qui amène le défunt au cimetière ou au crématorium.

Transport sans cercueil

Lorsque le défunt ne décède pas au lieu où on souhaite qu'il soit demeure avant l'inhumation ou la crémation, il faut le déplacer. Cela est alors fait sans cercueil de manière à ce que la famille puisse venir voir le proche par la suite. Une housse étanche permet une conservation dans les meilleures conditions. Le trajet se fait en général entre l'hôpital et la maison funéraire ou le domicile et le funérarium. C'est ce que l'on apelle le transport avant mise en bière.

Transport avec cercueil

Entre le lieu de décès et le cimetière ou le crématorium, le transport du défunt à lieu mais il a été mis en bière au préalable. Il peut y avoir un passage par un lieu de culte avant de se rendre au lieu de l'enterrement ou de la crémation. Cela se fera cercueil fermé. C'est ce que l'on apelle le transport après mise en bière. Il est effectué grâce à un corbillard

Transport longue distance

Avec l'éloignement des familles, il est de plus en plus fréquent de vouloir rapatrier un défunt sur une longue distance en France. L'amélioration de la fréquence et de l'organisation des transports internationaux, routiers comme aériens, a également facilité le transport d'un défunt vers un autre pays. Il peut s'agir de faire revenir le corps dans son pays d'origine ou de ramener une personne, décédée hors de son lieu de résidence. Cela se fait alors cercueils fermé et suivant des consignes très strictes (doublage en zinc pour l'avion par exemple).