Les pompes funèbres à Nimes

Organisation d’obsèques à Nîmes

Dans les années 1960, la communauté locale et l’Église catholique influençaient largement les rites funéraires. Tout était organisé selon des étapes « standard » consistant en une cérémonie religieuse, au cortège funèbre, à l’inhumation au cimetière et au repas funéraire après l’enterrement. Aujourd’hui, la possibilité de personnaliser les obsèques enclenchée par la libéralisation du secteur funéraire dans les années 1990 permet à chaque famille endeuillée de dire adieu à leur proche défunt selon leur propre croyance et leur propre rite.  Les pompes funèbres ont notamment su s'adapter à cette facette-là des obsèques en instaurant des offres sur mesure mises en place en accord avec les proches de la personne disparue. À Nîmes, les entreprises de pompes funèbres se développent dans ce sillage et sont à même de réaliser toutes les demandes des familles dès que le décès est constaté. Les pompes funèbres ont aussi des obligations vis-à-vis de la loi française. Elles sont habilitées à mettre en place toutes les étapes obligatoires, concernant l'administratif, le cercueil, le transport du corps, etc.

Les cimetières de Nîmes

Parmi les 8 cimetières de Nîmes, 5 sont concernés par la mise en place d’une application de recherche sur Internet, pour retrouver facilement la tombe d’un défunt. Grâce au Web, les cimetières souvent labyrinthiques et qui au final se ressemblent tous sont faciles à parcourir pour de nombreux visiteurs qui souhaitent se recueillir, mais qui n’ont pas l’habitude des lieux. Nîmes accueille le cimetière collectif protestant le plus ancien de France, situé au 17 bis, avenue Pasteur-Paul-Brunel. Ce cimetière inscrit aux monuments historiques en 2001 abrite plus de 6000 tombes. L’histoire du cimetière protestant de Nîmes est intimement liée à l’époque du roi Louis XVI qui accorde la première autorisation d’inhumation en 1782. Les premières concessions étaient établies sur les terres de vignes et d’oliviers.

Le cimetière Saint-Baudile est considéré par beaucoup comme le plus beau de Nîmes. Le projet de sa construction est validé dès 1778, mais il n’ouvre ses portes qu’en 1836, sa date de mise en fonction étant souvent confondue avec celle du cimetière protestant. Sa partie la plus ancienne est propice aux balades dans le calme et la sérénité. Ici, les allées sont ombragées et les tombes fleuries. La statuaire sous la forme de pleureuses est omniprésente dans le cimetière Saint-Baudile au même titre que les médaillons. Aucune figure incontournable ne repose dans cette nécropole, mais quelques personnalités locales y sont enterrées. Le numismate Henri Bauquier était par exemple un fervent protecteur du patrimoine nîmois. Cet historien décédé en 1952 était à l’origine de la création du musée de la vieille ville de Nîmes.

Le crématorium de Nîmes

Derrière le cimetière du Pont de la Justice à Nîmes campe le crématorium du Gard, au 490, rue Max Chabaud. Son architecture est à l’image de son environnement naturel, il se fond dans le paysage avec sa verdure tout autour et la lumière du soleil qui pénètre par les grandes baies vitrées.   Le cadre est alors propice au recueillement, l’esprit serein. Dans cet environnement à la fois moderne et tranquille, les familles ont à leur disposition des lieux de recueillement dignes et tout le nécessaire concernant la logistique. Le crématorium du Gard possède :

  • Un salon d’attente pour la famille
  • Un salon de préparation du recueillement
  • Un salon de recueillement
  • Un salon de réunion après le recueillement
  • Une salle intimiste pour la remise de l’urne

Le crématorium dispose également d’un Jardin du souvenir pas comme les autres. Il s’agit en effet d’une pergola sous laquelle la famille peut disperser les cendres.

Les funérariums de Nîmes

L’admission du corps dans un funérarium est un choix pratique pour la famille endeuillée, mais pas seulement. Les proches peuvent veiller le défunt dans tout le confort nécessaire et sans une lourde organisation de leur part comme lorsque le corps est veillé au domicile familial. Les agences de pompes funèbres ont très bien analysé ce dispositif plutôt organisationnel des obsèques et offrent plusieurs prestations qui peuvent s’adapter à toutes les demandes, même les plus exigeantes. Certaines familles n’hésitent pas à demander un service traiteur pour un buffet froid ou chaud pendant toute la durée du séjour au funérarium. Les salons funéraires peuvent également être personnalisés en matière de décoration, d’ambiance musicale, de tissus, etc.

À savoir sur la ville de Nîmes

À Nîmes comme dans tout le département du Gard d’ailleurs, la lutte contre l’isolement des personnes âgées est l'affaire de tous. Cette cause touche par exemple le domaine artistique, lorsque des expositions éphémères affichent le visage de seniors sur les murs de monuments. Cette initiative insolite engage chaque passant à prendre conscience du grand âge. Plusieurs programmes d’aides à domicile permettent aux personnes âgées de rompre leur isolement quel que soit leur degré de dépendance. Malgré toutes ces mesures prises par la Municipalité, par des associations ou par des bénévoles, nombreux sont encore les retraités dans le besoin. Selon les projections de l’Insee, dans la ville de Nîmes et ses environs, un quart des personnes qui vivent seules seraient âgées de 80 ans et plus à l’horizon 2040. Le nombre de décès va donc en augmentant comme l’atteste la base des décès domiciliés de l’Insee entre 2009 et 2018. Le nombre de personnes disparues a augmenté de presque 20 % en dix ans.


Les autres pompes funèbres à proximité de Nimes