L'inhumation en pleine terre

inhumation en pleine terreLors d'un enterrement, il est possible d'inhumer la personne soit dans un caveau funéraire soit en pleine terre. La pleine terre est en fait une fosse creusée dans le sol. Le cercueil sera donc directement en contact avec la terre. Ces deux solutions sont au choix des familles.

Quand bien même le caveau est plus fréquent que l'inhumation en pleine terre, il n'y a aucune obligation légale. La seule chose obligatoire dans la plupart des cimetières est la pose d'une semelle lorsque l'enterrement a été fait en pleine terre. Il s'agit d'un socle pour ce type de sépulture.

Dans de rares cas, ce socle devra être renforcé par une fausse case. Il s'agit d'une sorte de soubassement qui garantie la stabilité de la tombe.

Avantages et désavantages de la pleine terre

Les principaux avantages de la pleine terre sont le tarif et la rapidité d'exécution. En effet, un caveau peut coûter relativement cher, en fonction en particulier du nombre de places. Au contraire le fait de creuser une fosse et de mettre le cercueil en pleine terre représente des frais obsèques moins élevés. De plus, la construction du caveau peut être longue (jusqu'à une semaine) ce qui peut obliger à retarder l'enterrement.

Le principal désavantage de la pleine terre est l'état de conservation du cercueil et de la sépulture. Le cercueil s’abîmera beaucoup plus rapidement du fait de l'humidité en particulier. Après quelques années (trente ans environ) il y a un risque important que la terre se déplace et que cela fasse bouger le monument. Pour une concession de longue durée, le coût de l'entretien du monument funéraire peut finalement excéder le prix du caveau.

Enterrement en pleine terre musulman

Certaines religions préconisent que l'inhumation ne se fasse qu'en pleine terre. C'est en particulier le cas pour les enterrements musulmans : l'inhumation en pleine terre est obligatoire. Dans les pays qui l'autorisent (la France n'en fait pas partie), l'enterrement se fait sans cercueil en pleine terre pour les cérémonies musulmanes.