Le cavurne pour l'enterrement d'une urne

cavurneLorsque l'on souhaite enterrer les urnes contenant les cendres de proches, il faut prévoir un caveau. Il est possible d'enterrer les urnes dans un caveau traditionnel mais aussi dans un cavurne : caveau dédié à des urnes uniquement.

Qu'est ce qu'un cavurne ?

Un caveau est une cuve, en général en béton, dans laquelle sont placés les cercueils. Il renforce la fosse classique qui est creusée et permet d'accroître l'étanchéité de la fosse. Cela permet en particulier de pouvoir augmenter le nombre de cercueils enterrés dans la même tombe.

Avec la croissance de la crémation, de nombreuses familles ont voulu mettre en place des monuments funéraires pour des tombes comprenant exclusivement des urnes. Ce type de sépulture s'appelle "monuments cinéraire". En parallèle des caveaux réservés aux urnes funéraires ont été mis en place. Ils ont communément pris le nom de cavurne. En général, ils sont plus petits (concession de 1m² au lieu de 2m²) et moins profonds que les caveaux traditionnels.

L'inhumation des cendres

Plusieurs possibilités sont ouvertes pour le devenir des cendres. Deux évènements ont rendu plus fréquents l'inhumation des cendres.

C'est d'abord Vatican 2 dans les années 50 qui a autorisé la crémation pour les catholiques à la condition notamment que les cendres soit inhumées. Ainsi la crémation a fortement augmenté en France et s'est accompagné par une banalisation de l'enterrement des urnes.

Dans un deuxième temps, une loi récente a interdit de conserver l'urne d'un proche chez soi. Cette loi confère aux cendres le même statut que le corps d'un défunt. Elle a pour objectif de rendre plus facile le travail de deuil en permettant notamment à l'ensemble des proches du défunt de se recueillir auprès de ses restes (ce qui n'est pas possible quand l'urne est conservée dans un lieu privé). Pour conserver un lieu de mémoire commun, le fait d'enterrer les urnes et donc la construction du cavurne est donc apparue comme un choix très adapté.